Au delà du réel

Le 31e Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis questionne le rapport entre réalité et fiction.

Ce n’est pas un hasard si l’équipe du Salon du livre et de la presse jeunesse a choisi le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles pour illustrer sa nouvelle affiche. Doté d’une redingote et d’une montre à gousset, le célèbre personnage du roman de Lewis Carroll incarne le thème de cette édition intitulée « Pour de faux, pour de vrai ». À la manière de l’animal à grandes oreilles qui conduit Alice de l’autre côté du miroir, le salon propose cette année aux visiteurs de passer la frontière du réel pour basculer dans le monde de l’imaginaire et de l’onirisme.

« La littérature jeunesse est bien un art qui métamorphose celui qui la découvre autant qu’il métamorphose le vrai, le faux, le réel, la fiction, le virtuel. Des frontières où aiment se glisser les jeunes lecteurs avec curiosité, plaisirs et frissons », plaide Sylvie Vassallo, la directrice de l’événement. Ces mondes chimériques permettent aussi à la jeunesse de mieux déchiffrer la complexité et les contradictions de notre monde contemporain.

1315_SLPJ_SLIDER_Affiche2015

« On aurait tort de croire que le recours massif aux univers imaginaires induit chez les jeunes un refus de voir la réalité en face », analyse Laurent Bazin, maître de conférences, spécialisé dans la littérature française du XXe siècle. Tout au contraire, on devrait lire dans ces romans un miroir privilégié où mieux comprendre le questionnement des jeunes générations d’un point de vue psychologique. [On y appréhende en effet] le cheminement complexe à travers lequel le sujet ado […], écartelé entre deux temporalités (la nostalgie de l’enfance et l’attraction de l’âge adulte), s’efforce de faire vivre ses potentialités par voie de projection cathartique. »

Les 50 auteurs invités, les 700 rencontres, ateliers et conférences, les 4 scènes du salon (littéraire, graphique, vocale, transmédia), mais aussi l’exposition « Wonderland, la logique du rêve » dédiée à l’imaginaire d’Alice au pays des merveilles, seront autant de pistes de réflexion pour cette jeunesse en quête de réponses.

Julien Moschetti

Publié dans Regards, le journal de la Courneuve, le 26 novembre 2015

1 commentaire

Laisser un commentaire